Héroïnes  2017  

 

Est-on jamais libre ?

Je me suis penchée sur des héroïnes de la littérature maltraitées, sur celles qui se sont fourvoyées, sur les génies oubliés. 

En deux photos juxtaposées, j'ai dépeint Lolita, Célestine ou Thérèse Desqueyroux entre fiction et allégorie, associant leur histoire à un contexte plus contemporain. D’abord mises en scène telles que je les imaginais à la lecture du roman, puis modifiant leur destinée pour tenter de les affranchir de leur contraintes. Le but n'étant pas qu'elles y parviennent mais l'action mise en oeuvre pour tenter d'être libre.

Surgit alors un grand nombre de questions... 

"Anne Kuhn confère à ses héroïnes autre chose qu'une simple image : elle restitue la part politique qui les habite, comme si elles portaient la marque d'une histoire inachevée, d'un appel à entendre."

Les Inrockuptibles