2020

 

L’exposition d'Anne Kuhn nous présente un kaléidoscope inattendu de femmes ayant marqué la petite et la grande Histoire, sans mâle souci de reconnaissance mais souhaitant exister pour ce qu’elles furent.

Diversité donc et ode à la liberté constituent une jolie forme de militantisme.

La douceur des clichés, des compositions et des visages contrastent avec la gravité des messages suggérés.

Au fil du temps les aspirations restent les mêmes : égalité des sexes, droit à la sécurité, à l’éducation, à la liberté de s’exprimer, à la reconnaissance tant intellectuelle, artistique que sportive…

 

2000 ans d’Histoire certes, mais y a-t-il une avancée réelle grâce aux combats menés ?… 

La solution viendra-t-elle des femmes ? 

Cette série finit de nous en convaincre. 

 

Ces femmes pour certaines inconnues, sont révélées au fur et à mesure que le regard s’aligne avec la photo. 

Associé au clair obscur conforme au 17è siècle qui caractérise son travail, l’artiste a réussi à recréer par un tirage inédit, un effet sfumato (enfumé en italien) propre à la peinture de Léonard de Vinci. En passant de l’ombre à la lumière par des contours imprécis qui produisent un enveloppement vaporeux des formes, on suggère l’atmosphère qui les entoure et nous émeut. 

 

Thierry GENIN ETCHEBERRY

Commissaire d'exposition Musée national de Guéthary juin-aout 2022

INVITATION Mail_edited.jpg

Les photographies d'Anne Kuhn flirtent avec l’art et le cinéma ; la mise en scène est élaborée et sa démarche, toujours en mouvement, émotionnelle, intellectuelle"

Nikon magazine